Dans les départements du Maine-et-Loire et de la Sarthe, la PACES (Première Année Commune aux Études de Santé) a laissé place à la PluriPASS. Ce parcours de formation permet, lui aussi, d’accéder aux études de médecine, de pharmacie, de maïeutique, d’odontologie, de kinésithérapie et d’ergothérapie. Parce que cette formation est toute aussi exigeante que la PACES, l’organisme de classes préparatoires Prépa Défi vous délivre 6 conseils à suivre pour réussir PluriPASS.

NOS RÉSULTATS

Le taux de réussite des étudiants Prépa Défi aux concours de la filière médecine ? Il est de 45 %, contre 15 % seulement pour les étudiants ayant uniquement choisi les cours à l’université.

Réussir PluriPASS demande d’oublier ses habitudes lycéennes

Vous pensiez avoir acquis, au lycée, une méthodologie qui vous servirait tout au long de vos études ; grâce à elle, vous avez obtenu votre baccalauréat, voire peut-être une mention. S’il faut logiquement conserver certains éléments de la méthode que vous avez acquise, il faut toutefois la repenser en profondeur pour réussir sa PluriPASS.

 

L’une des différences fondamentales réside dans l’échéancier de ces deux années. Au lycée, vous n’avez qu’une seule période en ligne de mire : le mois de juin et ses épreuves cruciales du bac. Avec PluriPASS, c’est différent : ceux qu’on appelle concours de médecine, de pharmacie, d’odontologie etc. prennent la forme de plusieurs examens répartis tout au long de l’année. La PluriPASS est donc véritablement une course de fond qui exige un effort dès les premières heures et ce, jusqu’à la fin de l’année.

prepa-defi-reussir-sa-premiere-annee-de-medecine

En PluriPASS, réussir exige de varier les façons de travailler

« Pour réussir ma PluriPASS, j’ai dû adapter ma manière de travailler à chaque matière ». Cette règle d’or, on l’entend souvent dans la bouche de celles et ceux ayant présenté avec succès les différents examens qui sanctionnent la première année de médecine. Et pour cause : entre biologie cellulaire, histologie, embryologie ou encore anatomie, les UE (Unités d’Enseignement) étudiées exigent toute une approche différente.

 

Certaines matières demanderont un apprentissage par cœur ; c’est le cas, par exemple, de la pharmacologie et de l’administration des médicaments, où le secret est d’apprendre et apprendre encore. D’autre UE, à l’inverse, réclameront une plus large part de compréhension ; c’est le cas, par exemple, de la chimie, de la biochimie, de la biophysique ou encore des mathématiques. Fiches explicatives, manuels, tutorats ou encore annales : sachez adapter votre façon de travailler à chaque enjeu.

prepa-defi-comment-reussir-sa-paces-livre

S’entraîner à plusieurs pour réussir sa première année de médecine

Les notions de compétition, de concurrence et de rivalité sont intrinsèquement liées à celle de concours. Dès lors, les aspirants médecins, pharmaciens, dentistes ou kinésithérapeutes ont tendance à penser que réviser ses cours PluriPASS, c’est mieux seul(e) qu’à plusieurs. C’est une erreur qui, en fin de compte, peut coûter très cher.

 

S’entrainer, réviser à plusieurs, c’est tout simplement jouir d’une émulation que vous seriez incapable de produire si vous demeuriez isolé(e). Un point de cours vous échappe ? Un doute vous assaille lors de vos révisions et vous êtes dans l’incapacité de demander une précision à un membre du corps professoral ? Être entouré(e) de vos semblables ne peut que vous être bénéfique. C’est là aussi l’un des avantages d’une prépa médecine : vous permettre de vous rapprocher, au quotidien, de candidats traversant les mêmes difficultés que vous.

prepa-defi-premiere-annee-de-medecine-reussir-sa-paces

Réussir sa PluriPASS du premier coup demande de ne faire aucune impasse

Quelle que soit la carrière que vous ambitionniez, quelle que soit la filière dans laquelle vous souhaitez vous engager, souvenez-vous que les cours inutiles qui vous feront perdre votre temps en PluriPASS, ça n’existe pas.

 

Le véritable piège consiste à faire l’impasse sur une partie du programme en vous basant sur les probabilités de retrouver la partie en question lors des examens. Le pari est bien trop risqué, puisque si le chapitre que vous avez passé sous silence tombe bien pendant le concours, c’est tout simplement terminé pour vous : le numerus clausus se chargera de sélectionner celles et ceux qui, au contraire, ont fait l’effort d’approfondir chaque matière.

prepa-defi-pluripass-angers

La première année de médecine est difficile… mais il ne faut pas renoncer

Chaque candidat en PluriPASS est un être humain ; comme tel, il est légitime qu’il se remette régulièrement en question, voire qu’il puisse douter de sa capacité à arriver au terme de l’année. Mais cette remise en cause peut avoir un aspect pernicieux. « Trop d’étudiants passent plusieurs heures par semaine à se demander s’ils vont y arriver », témoigne un ancien candidat. Et de compléter avec justesse : « Cette spirale négative les empêche d’avancer ».

 

Prépa Défi vous le rappelle : réussir PluriPASS a bien plus à voir avec la méthode et la motivation qu’avec toute autre considération. Pour ne pas renoncer avant la fin de l’année et de l’ultime examen valant pour le concours, il faut trouver le bon dosage entre les cours à la faculté, les révisions, les entraînements réguliers, et les loisirs.

prepa-defi-concours-pluripass

Opter pour une prépa PluriPASS pour réussir médecine, pharmacie, etc.

En matière de prépa médecine, les chiffres parlent d’eux-mêmes : près d’un tiers des étudiants qui entrent en 2ème année de santé à Angers et au Mans sont passés par Prépa Défi et ce, malgré les nombreux changements de formules de concours opérés ces dernières années (PCEM1, PACES, PluriPASS). Opter pour une prépa PluriPASS décuple donc vos chances de succès pendant l’année, la difficulté étant de choisir la formule la mieux adaptée à vos besoins. Prépa Défi en a conçu 6 :

  • la Terminale Santé : une prépa pendant la dernière année du lycée (disponible uniquement à Angers)
  • l’année blanche ou P0 : toute une année pour travailler les concours
  • le stage de pré-rentrée court : 2 semaines intensives au mois d’aout avant PluriPASS
  • le stage de pré-rentrée long : une formule semblable au stage de pré-rentrée court enrichie d’une semaine supplémentaire (disponible uniquement à Angers)
  • la préparation annuelle S1-S2 : un accompagnement tout au long de PluriPASS
  • la préparation au S3 : un entrainement pour réussir le 3ème semestre (disponible uniquement à Angers)

 

Vous désirez en savoir plus sur chacune de ces formules et vous inscrire ? Téléchargez gratuitement notre brochure et votre dossier d’inscription sur le site officiel de Prépa Défi.

prepa-defi-reussir-sa-paces-du-premier-coup

Avis

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • comment réussir PluriPASS
  • PluriPASS conseils
  • réussir ma PluriPASS livre